La flore intestinale - Pourquoi est-elle si importante?

La flore intestinale - Pourquoi est-elle si importante?

Le ventre est structurellement - et aussi bio chimiquement - un second cerveau, connectée directement à l’encéphale, dont il est complémentaire. D’une rare complexité, il est souvent le maillon faible de notre corps.

Petit zoom sur la flore intestinale.

La flore intestinale, c'est quoi? La flore intestinale est l'ensemble des micro-organismes qui se trouvent dans le tube digestif, soit 100’000 milliards de bactéries. C’est cent fois plus de cellules que ce que compte tout l’organisme !

La flore intestinale d’un être humain adulte peut peser entre 1,5 kg et 2 kg. Mais nous sommes tous uniques, avec un microbiote (c'est à dire une flore intestinale) qui nous est propre. Environ 1’000 bactéries intestinales différentes ont été répertoriées.

Pourquoi cette flore est-elle si importante ? Parce qu’on trouve dans l’intestin des millions de neurotransmetteurs, les mêmes que ceux produits dans le cerveau et particulièrement la sérotonine qui est fabriquée en grande partie dans le système nerveux intestinal. On retrouve plus de problèmes de dépression et d’anxiété chez les personnes atteintes du côlon irritable, atteignant jusqu’à 75% dans certaines études. 

Le système nerveux intestinal, ou système nerveux entérique, est constitué de 300 millions de neurones. Il produit à travers l’intestin entre 70 et 80% des cellules immunitaire. Ainsi, la flore intestinale stimule la formation des cellules immunitaires et contribue à les rendre vigilantes et plus actives. Notre santé dépend pour une bonne part du bon équilibre de cet écosystème intestinal. La flore a un rôle de détoxication. Elle est capable de dégrader certaines substances toxiques provenant de l’extérieur ou produites au cours de la digestion. La flore a aussi comme rôle d’empêcher les germes pathogènes qui sont ingérés quotidiennement de s’implanter dans le tube digestif ; on parle d’un effet « barrière ».

Par quoi la flore intestinale peut être perturbée ?

• la qualité de l’alimentation 
• les traitements antibiotiques 
• les laxatifs, les rayons X, la chimiothérapie 
• les anti inflammatoires
• le stress 
• le vieillissement qui l’appauvrit, etc.

Un déséquilibre de la flore intestinale peut se traduire par des troubles comme :

• une baisse de forme
• de la fatigue 
• des problèmes digestifs 
• des allergies alimentaires
• une plus grande sensibilité aux infections, etc.

La flore intestinale est souvent perturbée chez le sportif car il doit faire face à la problématique de l’ischémie puis de la reperfusion. En effet lors d’un effort prolongé, l’irrigation intestinale peut chuter jusqu’à 20%, l’organisme augmentant l’afflux de sang vers le cerveau et les muscles. 
A l’arrêt de l’effort, lors de la restauration du débit viscéral normal, l’augmentation brutale de l’apport d’oxygène aux tissus provoque un afflux massif de radicaux libres. 
Ceux-ci vont alors endommager les cellules épithéliales et les jonctions serrées, conduisant à la perte de l’étanchéité de la muqueuse intestinale.

Chez le sportif, un déséquilibre de la flore intestinale peut se traduire par des troubles comme :

• des problèmes tendineux
• des difficultés à récupérer
• des courbatures exagérées
• des fatigues précoces
• des problèmes de concentration
• des problèmes d’humeur

Certains troubles digestifs peuvent aussi entraîner des lombalgies, la douleur empruntant les racines nerveuses communes entre les intestins et la colonne lombaire basse.

En matière d’alimentation, plusieurs conseils peuvent être donnés:

  • limiter l’alcool, le café, les boissons énergisantes
  • privilégier les légumes cuits plutôt que crus
  • consommer régulièrement des aliments fermentés
  • éviter les aliments retardant la cicatrisation tel que le kiwi ou la prune
  • limiter le lait et les laitages, ainsi que les aliments riches en gluten
  • consommer deux tasses de thé vert par jour, plusieurs fois par semaine du riz basmati
  • manger des aliments qui aident à réparer la muqueuse tel que les petits pois, les lentilles, les champignons
Posté le 21/01/2019 Nutrition 0 1684

Laissez un commentaireRépondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Recherche sur le blog

Catégories

Précédent
Suivant

No products

To be determined Shipping
0.00 CHF Total

Check out