L'indispensable apport des pré et probiotiques

L'indispensable apport des pré et probiotiques

Souvent confondus, les pré et probiotiques n'ont pas la même nature, ni les mêmes fonctions - même si leur intérêt est le même: Maintenir le fondamental équilibre de la flore intestinale. 

Les prébiotiques

Les prébiotiques ont la capacité de se rendre jusqu’au gros intestin sans être digérés ou absorbés au cours de leur trajet. Ils servent ensuite de nourriture aux bonnes bactéries qui y vivent, ce qui aide au bon fonctionnement de l’intestin.

En résumé, les prébiotiques sont la nourriture des bactéries du microbiote.

Où en trouver dans l'alimentation?
Les aliments riches en inuline et en fructo oligo saccharides (FOS) contribuent à la bonne santé de la flore intestinale. Ces aliments sont: les topinambours, les asperges, les artichauts, les oignons, les tomates, l’ail, la banane, l’orge et surtout la racine de chicorée dont on extrait l’inuline industriellement.

Les probiotiques

Les probiotiques permettent d’équilibrer ou de rééquilibrer la flore intestinale, en favorisant la présence des bonnes bactéries au détriment des mauvaises.

Les probiotiques sont des bactéries vivantes qui vont coloniser l’intestin et agir en renforçant l’effet « barrière » de la flore intestinale, en stimulant le système immunitaire, en participant à l’entretien de la muqueuse intestinale par la production d'acide gras à courte chaîne (ces acides gras présents au sein de l'intestin ont une influence très importante sur le fonctionnement du tube digestif dans son ensemble. Ils interagissent sur le degré d'inflammation du colon, sur la motricité de celui-ci, en particulier sur la motricité et la vidange de l'estomac, ils aident à la perte de poids).

Où en trouver dans l'alimentation?
Les aliments riches en probiotiques sont tous les aliments fermentés : la choucroute, câpres, cornichons, olives, anchois en boîte, le pain au levain, le saucisson, le kéfir, certains yaourts…mais aussi des aliments de pays plus éloignés, les sauces de soja (tamari et shoyu), pâte de soja, le miso, le nuoc-mam (sauce de poisson), le tempeh (soja jaune fermenté à cuire).


Alors un petit truc, quand vous organisez un apéro entre amis, remplacez les chips, cacahuètes salées, tuc et autres par des aliments riches en pré et probiotiques comme par exemples des petites asperges, des cœurs d’artichaut, des tomates cerises, des olives, des câpres « géants », des petits cornichons ou encore des filets d’anchois. Et pourquoi pas des brochettes d'anchois aux olives

Posté le 17/01/2019 (Micro)nutrition, Digestion & flore intestinale 0 952

Laissez un commentaireRépondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Recherche sur le blog

Catégories

Abonnez-vous

à notre newsletter

Précédent
Suivant

No products

To be determined Shipping
0.00 CHF Total

Check out