Le sommeil - Son rôle, son fonctionnement

Le sommeil - Son rôle, son fonctionnement

Le sommeil devrait occuper près d'un tiers de notre vie. Souvent vu comme une perte de temps, il est d’une importance capitale pour notre santé et notre bien-être, au même titre que l’alimentation ou l’exercice physique.

Quelles sont ses fonctions exactes? Quels sont les cycles du sommeil? Quelles sont les répercussions d’un mauvais sommeil ou de nuits trop courtes? Comment l’améliorer? Comment l’alimentation et micro-nutrition peuvent aider?

Durant toute cette semaine, nous tenterons de répondre à ces questions !



Le sommeil - Quelles sont ses fonctions?

Le sommeil est une fonction vitale, indispensable à:

  • la bonne récupération de l’organisme et au renouvellement cellulaire
  • à la fabrication des hormones, dont l’hormone de croissance, qui développe les muscles, les os, le cartilage...
  • au renforcement de la mémoire et de la capacité d’apprentissage

Pour bien comprendre les fonctions du sommeil, revenons sur le déroulement d’un cycle de sommeil. Un cycle de sommeil dure environ 1h30 et est composé de 5 phases:

Cycles du sommeil



Stade 1

C’est le sommeil lent très léger (phase d’endormissement). On se sent comme sur un nuage. Le corps se détend, on commence à se ressourcer. On entends les bruits, mais ne souhaite pas y répondre.

Les ondes cérébrales en relation avec le sommeil en phase 1 sont les ondes Alpha, qui circulent à la vitesse de 8 à 14 Hz par seconde. Ce sont les ondes de la détente et de la régénération, des pensées calmes et claires. Lorsque le cerveau vous envoie ces ondes, vous vous sentez créatif et activez particulièrement l’acétylcholine.



Stade 2

C’est le sommeil lent léger. On entend encore, mais on ne comprend plus.

Les ondes cérébrales en relation avec le sommeil en phase 2 sont les ondes Thêta, qui circulent à la vitesse de 4 à 8 Hz par seconde. Sous l’effet des ondes Thêta, on devient somnolent (GABA). Ce sont les ondes de la régénération nerveuse, de la synchronisation des deux hémisphères cérébraux, des rêves, du subconscient.



Stade 3

C’est le stade du sommeil lent profond. On n’entend plus rien, on est coupé du monde. Tout le corps est détendu, la respiration ralentit, la température corporelle baisse.

Les ondes en relation avec le sommeil en phase 3 sont les ondes Delta, qui circulent à la vitesse de 0.5 à 4 Hz par seconde. Quand le cerveau transmet une majorité d’ondes Delta, on dort alors profondément (sérotonine), sans rêves. Ce sont les ondes de la régénération globale.



Stade 4

C’est le sommeil lent très profond. On dort très profondément, c’est dans cette phase que le corps se repose vraiment, qu’on fabrique le mieux l’hormone de croissance, donc les systèmes de défense et de régénération de l’organisme. La mémoire se renforce, c’est le début des rêves.

Les ondes en relation avec le sommeil en phase 4 sont aussi les ondes Delta, qui circulent à la vitesse de 0.5 à 4 Hz par seconde. Quand le cerveau transmet une majorité d’ondes Delta, on dort alors profondément (sérotonine), sans rêves. Ces ondes sont associées à deux hormones anti-âge, la DHEA et la mélatonine. Les ondes Delta aident à la suppression de la production de cortisol, hormone liée au stress et à un vieillissement accéléré.



Stade 5

C’est le sommeil paradoxal, ce sont les rêves, c’est là qu’on classe et qu’on filtre ce qu’on a vu et appris la journée d’avant. C’est le reboot de son disque dur cérébral. Cette phase dure entre 10 et 20 minutes.

Lors du sommeil paradoxal, les yeux s’agitent intensément sous les paupières, la nuque devient raide, tout comme le sexe de l’homme.

Se souvenir de ses rêves est le signe d’un bon fonctionnement cérébral: les personnes qui se souviennent  le mieux de leurs rêves sont souvent les plus créatives. En fait, rêver est indispensable au bon fonctionnement de notre cerveau.

Les ondes en relation avec le sommeil en phrase 5 sont les ondes Gamma, qui circulent à la vitesse de 30 à 45 Hz par seconde. Quand le cerveau transmet une majorité d’ondes Gamma, l’activité cérébrale et neuronale est à son sommet, comme pendant les processus créatifs ou les résolutions de problème complexe.



Que se passe-t-il lorsqu’on dort mal?

Le manque de sommeil fragilise le système immunitaire, ce qui accélère le stress oxydatif et finalement augmente le taux d’inflammation dans l’organisme. Il amène une dégradation de l’humeur, une augmentation de la fréquence cardiaque, une altération de la vision, une baisse de la force musculaire, une baisse de la capacité d’apprentissage et de concentration… Entre autre.



Quelques études et chiffres en vrac...

  • Pendant le sommeil (durant le sommeil paradoxal plus précisément, comme mentionné ci-dessus), le cerveau procède à une réinitialisation des connexions entre les neurones; ces dernières sont souvent surchargées durant la journée et peuvent limiter nos capacités d’apprentissage. Ainsi, si vous dormez mal, il y a fort à parier que vous apprendrez mal.
  • En dormant 3h00 de moins que nécessaire pendant 3 jours, des tests d’endurance montrent une altération des résultats; une modification de la structure de certains neurones peut aussi amener des troubles de la coordination motrice.
  • Autre test intéressant: une étude australienne démontre qu’une personne qui dort moins de 6 heures par nuit pendant deux semaines connaît les mêmes temps de réaction qu’un individu qui a 1 g d’alcool par litre de sang!
  • Le système immunitaire est fragilisé chez les personnes dormant moins de 4h00 par nuit, ce qui augmente le taux d’inflammation tant que l’organisme n’a pas récupéré du manque de sommeil.

Alors que faire et comment améliorer son sommeil? Rendez-vous demain pour quelques pistes données par Lionel Fleury, ambassadeur BN et ostéopathe de talent!

Posté le 08/04/2019 Nutrition 0 600

Laissez un commentaireRépondre

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

Recherche sur le blog

Catégories

Précédent
Suivant

No products

To be determined Shipping
0.00 CHF Total

Check out